Plusieurs possibilités de financement de la VAE existent. Les procédures diffèrent selon votre statut et le financeur.

Ces aides peuvent concerner :

  • les frais d’examen du dossier de recevabilité,
  • les droits d’inscription à l’université,
  • les frais d’accompagnement à la VAE,
  • les frais occasionnés par le jury (déplacement, hébergement…),
  • les formations obligatoires ou complémentaires recommandées au candidat par l’organisme certificateur dans la décision de recevabilité,
  • les formations recommandées par le jury, dans le cas d’une validation partielle.

Télécharger le Guide du financement de la VAE

Dans le cadre d’une action collective de VAE, un financement par l’Etat, les Régions, les branches professionnelles est possible (Art. R. 6423-3-1).

Des co-financements sont également possibles.

Les certificateurs et les Espaces conseil VAE peuvent vous conseiller.