Retrouvez dans cette rubrique deux études concernant l’insertion professionnelle du public non-salariés et des stagiaires du programme régional de formation de la Région Occitanie

 

Portrait des travailleurs non-salariés en Occitanie

La population des travailleurs non-salariés a connu une forte augmentation au cours de ces dernières années. Cette étude analyse les différentes données de cette population.

Sont considérés comme non-salariés l’ensemble des personnes affiliées à un régime de protection sociale des travailleurs non-salariés (agricole et non-agricole). Cela concerne, d’une part, les Micro-entrepreneurs (ME) et, d’autre part, les Non-salariés classiques (NSC). La catégorisation des régimes est définie par la nature de leur activité, ainsi que par les bénéfices qu’ils en retirent.

En 2019, l’Insee dénombre 382 000 Travailleurs non-salariés (TNS) en Occitanie, leur nombre a doublé au cours des cinq dernières années. Parmi eux, plus de 323 000 relèvent du régime non agricole et près de 59 000 du régime agricole.

Les TNS sont une population plutôt masculine (64 % contre 36 % de femmes). Il existe des différences plus ou moins marquées selon l’activité des TNS.

L’âge moyen des TNS est passé de 47,2 ans en 2013, à 47,6 ans en 2018, ce qui montre un léger vieillissement de cette population.

Consultez l’étude « Portrait des travailleurs non-salariés en Occitanie

Connaître le devenir des publics formés par la Région Occitanie – PRF

La Région Occitanie  souhaite suivre le devenir à court/moyen terme des stagiaires du Programme régional de formation (PRF) après la fin de leur formation et mesurer leur connaissance sur le dispositif.

Le Programme régional de formation propose :

  • des dispositifs pré-qualifiants pour aider les personnes à construire un projet professionnel, à acquérir des compétences de base ou des premiers gestes professionnels, ou à préparer, le cas échéant, un retour en formation,
  • des dispositifs qualifiants permettant aux personnes d’acquérir de nouvelles compétences, de valider un diplôme ou une qualification.

Entre janvier 2020 et novembre 2021, près de 49 000 stagiaires ont été formés dans le cadre du dispositif Qualif Pro et près de 18 000 dans le dispositif Projet Pro. Les hommes ont plus souvent recours au premier dispositif (54 % contre 46 % des femmes). En revanche, les femmes sont plus présentes dans le dispositif Projet Pro (61 % contre 39 % des hommes).

Dans les six mois suivants la formation, 59 % des stagiaires du dispositif Qualif Pro trouvent une sortie positive, contre 50 % pour ceux du dispositif Projet Pro. Les stagiaires Qualif Pro ont un taux d’insertion vers l’emploi plus important que ceux du Projet Pro (50 % contre 18 %). Cependant, les stagiaires Projet Pro ont un taux de sortie vers la formation plus important (32 % contre 9 % pour les stagiaires Qualif Pro). Les différences dans les taux de sortie vers l’emploi ou une formation des stagiaires diffèrent selon les objectifs de la formation, le volume d’heures et la durée de la formation.

Etude à venir